"Celui qui volait dans la nuit".

Publié le par ChrisTais

C'est quelque chose de rare mais il m'arrive d'écrire. Depuis peu et sous la forte influence d'une certaine BlackNemesis, je me suis lancée dans des fanfictions. A savoir, des textes basés sur une histoire déjà existante. Notamment ici, Harry Potter. c'est encore un gros délire, né comme bien souvent d'une conversation msn. Je ne peux guère prétendre à de la qualité, il a été écrit dans les transports en communs, un soir. Je souhaite et j'espère surtout pouvoir vous faire rire autant que cela m'a amusé de l'écrire. Je souhaite et j'espère surtout pouvoir vous faire rire autant que cela m'a amusé de l'écrire. Il est dédicacé à Bn qui me l'a inspiré à cause de sa mésaventure. ^^

                                                                                    *oOo*bd45.jpg

Celui qui volait dans la nuit.

 

- Incroyable ! Tous des incapables !! Ils ne savent rien faire de leur baguette ! J’aurais mieux fait de conquérir le monde tout seul !

 

Ainsi maugréait Voldemort, volant vers sa destination.

 

- Je vais les prendre par surprise cette fois. Ils ne s’attendent sûrement pas à quelque chose de ce genre, les membres de l’ordre du Poulet Brûlé ! Je vais tous les détruire ! En commençant par le binoclard à la tignasse noire ! Il ne m’a que trop retardé dans mes grands projets cet avorton ! Même son grand protecteur Dumbledore ne pourra rien pour lui cette fois.

 

Il faisait nuit quand il arriva à destination. Si bien que personne ne remarqua l’être sombre qui volait en vrombissant à travers les couloirs de Poudlard. Il croisât pourtant Peeves sur son chemin. Ce dernier préparant encore un mauvais coup aux élèves de première année, sans aucun doute. Il le regarda passer avec curiosité et continua ses sombres desseins personnels.

 

Voldemort mit un moment à retrouver son chemin. Serpentard comme chacun sait, à l’époque où il était élève ici, trouver le dortoir des Gryffondors ne fut pas si facile. Mais il y parvint finalement. Se retrouvant devant le tableau qui en protégeait l’entrée mais sans le mot de passe, bien entendu. La tentation fut forte de faire une entrée fracassante en commençant par détruire le dit tableau. Mais ce n’était pas là, la stratégie qu’il avait choisit d’adopter. Trouvant une ouverture, il s’envola de nouveau vers l’extérieur en regardant par toutes les fenêtres qu’il apercevait.

 

Ca y est, il l’avait trouvé ! La chaleur de cet été naissant fut la chance de Voldemort car celle du dortoir des garçons était ouverte. Heureusement pour lui, Hedwige la chouette de Harry était partie à la chasse. Il pu entrer sans difficultés et vola vers son destin.

 

- Vous entendez ce bruit ? Qu’est-ce que c’est ? demanda Ron interrompant la conversation.

 

- On dirait le bruit d’un mini-hélicoptère. Répondit Harry.

 

- Un quoi ? demanda Seamus en levant la tête de son parchemin.

 

- C’est un véhicule dont les moldus se servent pour se déplacer dans les airs. Répondit Ron, fier de son savoir.

 

- Ah ! Ok ! Comme la voiture de ton père. C’est vrai qu’ils ne connaissent pas les balais, ni le transplanage, les pauvres.

 

- Ca vient de là-bas ! Les interrompit Neuville. Je vois quelque chose dans le coin.

 

- Oh my god !! Comment est-il arrivé jusqu’ici ! Au secouuuuuuuurs !!!! Hulula Ron. Fais quelque chose Harryyyyyyyyyy !!!!!

 

Le héros officiel du monde sorcier se précipita vers sa baguette mais Neuville fut le plus rapide cette fois.

 

Déterminé à ne plus avoir peur de ce genre de monstres qui avait détruit son enfance, à lui aussi et surtout désireux de ne plus avoir les tympans crevés par les cris d’hystérie de Ron, Neuville saisit fermement sa savate et écrasât sans pitié le scarabée-intrus contre le mur.

 

- Je ne comprends rien Ron, je croyais que tu n’avais peur que des araignées. Demanda Neuville en essuyant son chausson.

 

- J’y peux rien, depuis notre rencontre avec Aragog, je ne supporte plus tout ce qui rampe mais aussi tout ce qui vole !!

 

- Bon, on s’y remet à ce devoir ? On a presque finit en plus.

 

- Il reste encore des chocogrenouilles ?

 

Ainsi prit fin l’existence du plus puissant et du plus terrible mage noir de tous les temps. Tué comme le prévoyait la prophétie par le garçon né à la fin du septième mois. Enfin, l’autre garçon.


-**-*-* - *- * -* **- *- * - * -**-*- * *-**-**-* * -** -* - *-* -**

L'image que j'ai utilisé pour illustrer cet article appartient à Makani, une des meilleures illustratrices d'Harry Potter à mon goût.

Publié dans Fanarts et fanfics

Commenter cet article

Eussé 11/04/2008 00:18

Je viens de terminer le chapitre 7... j'ai adoré !Je trouve ton voldemort très sympathique... diantre ! lol ! :o)

ChrisTais 11/04/2008 09:39


En fait tu es un serpentard dans l'âme alors. ^_____^ Merci.