"La Tour sombre" de Stephen King

Publié le par ChrisTais



L’homme en noir fuyait à travers le désert et le pistolero le poursuivait.

 

Quand on lit le premier volume, ça ressemble furieusement à un western sauf que …

 

Il y a Jake, le garçon qui est mort … deux fois

 

Il y a les trois portes qui se dressent sur la plage, là où nulle porte n’aurait dû se trouver. Derrière, Roland le Pistolero trouvera le Prisonnier, la Dame d’ombre et the Pusher.

 

Il y a Blaine le Mono, le train qui n’aime pas les questions bêtes… Il aime les devinettes. Et c’est le seul qui peut traverser les Terres perdues à 1200 kilomètres à l’heure…

 

Il y a Susan sous la Lune des Baisers.

 

Il y a les loups de Tonne-foudre. Roland et son ka-tet doivent les empêcher d’enlever les enfants de La Calla.

 

Il y a Mia, elle n’est née que pour mettre son enfant au monde.

 

A la fin, il y a la Tour Sombre.

 

C’est une quête que Roland poursuit depuis bien longtemps. Le monde a changé. Si fait ! Il se détraque et Roland doit atteindre la Tour sombre pour le sauver.

 

C’est un roman de Stephen King. C’est une histoire qu’il a commencé à écrire en 1982 et qu’il a achevé en 2004 !

 

Elle prend sa source dans le poème de Robert Browning : « le chevalier Roland s’en vint à la Tour noire ».

 

Elle comporte sept volumes et a bien faillit ne jamais avoir de fin. Je ne sais pas si cette histoire a plus d’importance pour lui que toutes les autres, pourtant il y en a des traces dans bon nombres de ses autres romans. Je crois qu’elle est devenue une quête elle aussi.

 

Ce n’est pas une de ses histoires d’horreur habituelle. C’est une de ces histoires imprévisibles. Impossible de savoir jusqu’où elle va nous emmener. Il n’y a pas un seul univers. Dans la quête de la Tour sombre, vous trouverez également une trace des nombreux autres univers créés par Stephen King.

 

Les protagonistes de cette histoire sont attachants, incroyables, durs parfois, tellement différents les uns des autres… Impossible de ne pas les suivre.

 

Si vous voulez faire un voyage fascinant, suivez Roland de Gilead… et surtout n’oubliez pas ceci :

 

Vois la TORTUE comme elle est ronde !

Sur son dos repose le monde.

Tu veux des rires et des chansons ?

Suis donc le sentier du RAYON.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ChrisTaïs 06/02/2008 12:11

Merci Eussé. ^__^ C'est personnellemen une de mes histoires préférées. J'ai découvert aujourd'hui qu'une Bd était sortie sur cette histoire.

Eussé 06/02/2008 10:52

La Tour Sombre ! J'adore ! C'est une aventure incroyable dont on ne peut plus s'échapper si on plonge dedans. Jolie illustration de Roland... :-)